L’Observatoire de la librairie: le pot de fer contre le pot de terre:

Parlons pour terminer de nos coups de coeur: avons-nous réussi à les vendre de manière satisfaisante?

Nous sommes prems pour La flèche noire, admirable roman historique de Stevenson, réédité par les éditions de l’Aube. 16 exemplaires vendus sur les 48 recensés par l’Observatoire.

Premiers encore pour le 33ème mariage de Donia Nour, de l’anticipation très égyptienne. Très parce que seul un Egyptien avec ses millénaires de culture pouvait écrire ce roman.

Encore premier pour Nami, très beau roman tchèque sur les fins d’empire, 11 sur 32, à égalité avec Actes Sud à Arles.

Et enfin premier pour Hool, dont nous avons vendu 4 exemplaires. Vous avez bien lu, quatre, sur un total de 15. Un livre allemand, dur, sur le foot et la baston,( pourtant pas trop notre genre), et dont nul article n’a parlé.

Au passage, il est intéressant de noter que 24.449 exemplaires du Prix Goncourt ont été vendus. 63 à la Malle aux Histoires.

Publicités

L’Observatoire de la librairie: suite:

Parlons de nos échecs: nous sommes déçus de n’avoir vendu que 22 exemplaires de La somme de nos folies, – nous sommes piteusement à la 21ème place du classement.

Même chose pour Les Frères Lehman, 7ème place pourtant avec 42 livres vendus.

9 Ceci est ma ferme. Quand même nous sommes en haut du classement des librairies françaises, le livre étant écrit par un Flamand, il y a 6 librairies belges dans les dix premières places!

Tout n’est pas perdu cependant. Car les librairies indépendantes vendent sur le long terme. ( long sellers contre best-sellers, comme on dit en bon français). Et pour preuve nous avons vendu plus d’un quart des Gouverneurs de la rosée sur 13 mois: 49 sur 172, et un tiers des Pedro Paramo, 106 sur 310, avec cette simple notule: chef-d’oeuvre mexicain. Gouverneurs de la rosée, lui, se vend avec un simple: chef-d’oeuvre.

Et nous allons continuer à mettre sur table nos coups de coeur de 2018 et bien sûr des années précédentes. Vive la littérature!

 

 

L’Observatoire de la Librairie est un outil collectif

développé par le Syndicat de la Librairie Française, qui regroupe 142 librairies indépendantes en France et en Belgique, de toutes tailles et toutes spécialités. Nous nous situons dans la moyenne en termes de chiffre d’affaires.

En dehors de son utilité pratique – suivi des ventes, rotation des stocks, comparaison avec les autres magasins, etc – il fournit une visibilité sur les performances de l’ensemble de la librairie indépendante.

Il est également très amusant à consulter quand on veut connaître les ventes de nos coups de coeur par rapport à celles de nos confrères. Par exemple nous avons vendu 33 exemplaires de La vérité sort de la bouche du cheval, ce qui nous place en 6ème position. Mais par quel miracle Issy les Moulineaux a-t-il réussi à en vendre trois fois plus???

Existe-t-il des notules magiques?