Wolverine : Old Man Logan

oldmanlogan

Wolverine : Old-Man Logan écrit par Mark Milar (Kick-Ass) et dessiné par Steve McNiven    (Civil War).

Dans un futur apocalyptique, après une catastrophe , les super-vilains dirigent le monde. Wolverine vivant reclus en Californie à Sacramento avec sa femme et ses enfants voit sa vie prendre une toutes autres tournure quand le gang des hulks (passé du mauvais coté) vient racketter la famille de Logan. Wolverine ayant pensé ranger définitivement les griffes se lance dans un road-trip des Etats-Unis en ruine  pour sauver sa famille en compagnie d’Hawkeye « Oeil de Faucon » .

Que s’est-il passé pendant cette catastrophe ? Pourquoi Wolverine ne se bat plus ?

La réponse dans ce fameux récit de Marvel écrit et dessiné par 2 des auteurs les plus connus de chez Marvel .

Une adaptation cinématographique sortira le 3 Mars 2017 pour retracer les aventures de Logan et de la jeune X-23 qui se nommera : Logan ( Wolverine 3 )

Thomas, stagiaire

 

Par l’auteur de Mortelle Adèle

Voici Sushi Bing est un restaurant de sushis qui résiste à l’invasion zombie. Il est tenue par Madame Yamada, descendante d’une puissante lignée de ninjas, qui profite de cette invasion pour garder l’exclusivité de la livraison à domicile au pauvres survivants coincé chez eux. Pour cela, elle se fait aider ou plutôt oblige sa famille à travailler pour elle : de la main d’œuvre gratuite autant en profiter !

sushi Bing

Dans l’humour de Mortelle Adèle, un plaisir de lecture pour les petits comme pour les grands.

SUSHI BING-.jpg

 

Freedom Hospital

FREEDOM

Freedom hostpital d’Hamid Sulaiman est une BD reportage passionnante sur la Syrie de 2012.

Yasmine, une militante pacifique, dirige un hôpital gratuit dans une petite ville syrienne. Il est ouvert à tous les syriens victimes du régime et de la révolution. C’est un lieu où cohabite tous les visages de la population syriennes : des hommes, des femmes, des kurdes, des alaouites, une journaliste franco-syrienne, des membres des forces libres, des islamistes radicaux, …

C’est à travers ce prisme que l’on observe les évolutions de la révolution, des manifestations pacifiques à la lutte armée. Yasmine poursuit son rêve de paix malgré les bombes et les trahisons.

Freedom Hospital est une BD profondément triste mais pleine de courage qui nous en apprend beaucoup sur des évènements que l’on connait peu ou mal. En bref une BD particulièrement intéressante à lire impérativement !

Hamid Sulaiman,

sera présent le 25 juin

à partir de 15h à la librairie

en séance de  dédicace où il parlera lui-même de sa BD.

Le Port des Marins Perdus

LE PORT DES MARINS PERDUS

Le port des marins perdus de Teresa Radice et Stefano Turconi est une œuvre d’art sous tous les aspects. Un crayonné magnifique, une histoire captivante, des personnages profonds et une poésie omniprésente.

Abel, un jeune garçon amnésique, se retrouve à bord de l’Explorer une frégate anglaise sur les côtes du Siam. Il se lie d’amitié avec le capitaine provisoire du navire qui le ramène en Angleterre ou Abel essaiera de retrouver la mémoire. C’est à travers des rencontres exceptionnelles qu’il pourra retracer le fil de son passé.

Sans conteste Le port des marins perdus est une œuvre magnifique qui ravira tous les lecteurs qu’ils soient fans de BD ou non, à lire absolument.

Retrouver le début de l’histoire ici

Rat Queens : Donjons et draguons

rat-queens-tome-1

Les Rat queens sont un groupe de jeunes aventurières chargées de protéger la petite ville de Palissade. Sauf qu’elles sont toutes aussi destructrices que les monstres qui entourent la ville. Entre fêtes alcoolisées, dérapages magiques et violences gratuites, on comprend qu’une horde d’assassins soit envoyée mettre fin à cette imposture !

Une BD qui ravira tout les fans de jeu de rôles et toutes les femmes qui ne se sentent pas l’âme d’une princesse mais plutôt celle d’une héroïne trash qui entre deux massacres de goblins prend des champis dans la forêt. Vivre vite et mourir jeune, voila un dicton qui leur correspond bien vu  le nombre de gens qui préféraient les voir mortes.

Un auteur face à la censure

Poison City est un manga en deux volumes qui contrairement à ce que peut laisser penser la couverture, aborde la censure. Ici, pas de violence, de sang, de meurtrier tortionnaire, de zombie et autres créatures (ou maladies) cannibales. Non ! nous suivons un jeune mangaka (auteur de manga) qui essaye de se faire une place dans le milieu de l’édition. Ce n’est pas un nouveau Bakuman (manga suivant la vie de deux mangakas et les différentes étapes de la création d’un manga), mais une série qui va se concentrer sur la censure.

L’auteur, Tetsuya Tsutsui, nous projette en 2019, 200 jours avant les Jeux Olympiques qui auront lieu au Japon. Afin d’éviter que les autres pays aient une vision négative de la culture japonaise (violence dans les mangas, nudité dans l’art), l’administration japonaise met en place un service chargé de protéger les mineurs, au point de détruire un Manneken-pis pour encouragement à la pédophilie. La question se pose de ce qui peut-être lu ou montré et à quel âge. Y a-t-il une influence du contenu d’une oeuvre sur l’esprit humain ?

Tetsuya Tsutsui s’inspire de son vécu comme il nous l’explique à la fin du premier tome. En attendant vous pouvez voir la bande annonce

Jabberwocky

En début d’année, Glénat a lancé la parution en France de la série Jabberwocky. Un excellent manga à la croisée des genres. On y suit Lily, espionne britannique qui va découvrir que les dinosaures ne sont pas si morts que ça, qu’ils vivent même parmi les hommes.

Bourré de références à la sciences, la religion, l’histoire mais aussi et surtout un dessin et un travail sur les noir et blanc semblable à ce que font certains comics rend le tout extrêmement intéressant. Et c’est sans compter sur une histoire pleine de rebondissements ! Une série à suivre donc, terminée en sept tomes au Japon, actuellement deux tomes parus en France. Disponible à la librairie, bien sûr.

Admirez un peu cette planche tirée du tome 2

Concerto pour violon et piano

À 11 ans, Kôsei Arima est déjà un virtuose du piano, lors d’un concert il perd complètement la faculté de jouer de son instrument : victime d’un blocage psychologique, le jeune garçon n’entend plus le son du piano quand il essaie d’en jouer…

Quelques années plus tard, son chemin croise celui de Kaori, une violoniste dont l’approche de la musique diffère totalement de la sienne. Alors que Kôsei est une véritable machine qui sait restituer les partitions à la perfection, Kaori, elle, préfère s’approprier les œuvres et les réinterpréter à sa manière… La rencontre avec cette jeune fille au caractère explosif va bouleverser les certitudes de Kôsei et redonner un sens à sa vie !

Vous pouvez lire les premières pages en cliquant sur l’image.

Your lie in AprilMais un conseil de lecture : écoutez la vidéo suivante tout en lisant pour vous plonger complétement dans ce manga.

Double Je

Nobara et Kotori sont des sœurs jumelles que tout oppose. La première est plutôt espiègle, la seconde une fille sage. Mais deux terribles drames vont venir bouleverser leurs vies… Surtout de l’une d’entre elle ! Comment faire face à la mort d’un être cher ? Au manque d’amour ? À l’injustice et à la culpabilité ? Faut-il renoncer à son propre bonheur pour se construire un avenir dans une société trop cruelle ? La route sera longue, torturée et tumultueuse, mais au bout du chemin demeure un espoir : celui du pardon… et surtout d’une vie meilleure. (Manga-News)

Vous pouvez lire un extrait en cliquant sur l’image.

double jeUn manga bouleversant de l’auteure de Daisy, Lycéennes à Fukushima qui racontait la vie d’une lycéenne après Fukushima (série en 2 volumes). Vous pouvez lire un extrait en cliquant sur l’image.

Daisy