C’est du meilleur ou nous n’y connaissons rien!

C’est d’ailleurs de Stevenson! La flèche noire, un  roman historique plein de surprises réédité par les éditions de l’Aube; ça se passe en Angleterre pendant la Guerre des deux roses (XVème siècle), le héros est un jeune homme intelligent, brave etc etc mais qui a encore beaucoup de choses à apprendre sur les autres et sur lui-même.

Il y a des passages qui vous font fondre de tendresse, et d’autres réellement sombres, inquiétants,  et il y a de magnifiques descriptions d’étoiles, de feux de camp et de forêts sous la neige.

Bonne critique sur le site Le Temps,  à lire toutefois après, de façon à apprécier pleinement le charme et toute l’ambiguïté de cette histoire.

Perles de Clémenceau:

La plus petite unité de mesure de poids, c’est le milligramme, la plus petite unité de mesure c’est le millimètre, la plus petite unité de mesure de l’intelligence, c’est le militaire.

 

Les fonctionnaires sont les meilleurs maris: quand ils rentrent le soir à la maison, ils ne sont pas fatigués et ont déjà lu le journal.

 

Lors d’un débat, Paul Deschanel déclara à la Chambre des députés:  « Il importe de solutionner la question. »

Ce à quoi Clémenceau répondit: » Eh bien, on va s’en occupationner. »

 

Alors fondateur et patron du journal La Justice, il avait placardé:   » Messieurs les rédacteurs sont priés de ne pas partir avant d’être arrivés. »

 

Les journalistes ne doivent pas oublier qu’une phrase  se compose d’un sujet, d’un verbe et d’un complément. Ceux qui voudront user d’un adjectif passeront me voir dans mon bureau. Ceux qui emploieront un adverbe seront foutus à la porte.