« La vitesse sur la peau »

VITESSE SUR LA PEAU

Depuis qu’elle a perdu sa mère, Elina ne fait plus que le stricte minimum : mange, boit, fait ses devoirs pour avoir la moyenne, ne parle plus… elle ne fait que survivre.

Un jour, assise sur un banc au Jardin des Plantes, elle pense apercevoir sa mère de dos. Elle décide de lui courir après. Elle court à contre sens afin de remonter la course du temps pour retrouver cet être perdu.

Dans cette course, elle va tomber et rencontrer Violette, une ancienne championne d’athlétisme en fauteuil roulant qui va lui apprendre à courir pour vivre à nouveau.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s