Maroc et corruption : Le Jardin des pleurs,

de Mohamed Nedali.

Inspiré d’une histoire vécue, ce roman n’est certes pas une grande œuvre littéraire , mais une dénonciation en profondeur , à l’aide de multiples exemples, de l’incurie et de l’affairisme qui pèsent sur le pays.  Soit dit en passant, on pourrait remplacer « Maroc » par quantité d’autres noms……

jardin-des-pleurs

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s