En marge de notre vitine sur le polar en -ique, existe-t-il des

polars « québecquiques »?

Il existe en tout cas des auteurs de polars canadiens qui ont remporté de nombreux prix.

Louise penny est anglophone mais son héros s’exprime en français.

ENTERREZ VOS MORTSMartin Michaud parle quant à lui une langue tout à fait réjouissante pour des lecteurs de France.

IL NE FAUT PAS

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s